Menu déroulant

Diapo

mercredi 5 mars 2014

Exposition Mars : André Robèr "Fonkèr pou lo ziè"


La Médiathèque Robert Badinter se met au diapason du Festival de la parole poétique organisé par La Maison de la poésie de Quimperlé, en accueillant André Robèr et ses poèmes visuels.



André Robèr est un peintre, poète, et éditeur réunionnais né le 21 juillet 1955 à La Plaine-des-Palmistes, sur l'île de La Réunion. Ses poésies sont, pour la plupart, rédigées en créole réunionnais. 

En 1975, André Robert quitte l’île de La Réunion pour la France où il intègre une école de l'EDF (Électricité de France) et devient monteur électricien en Région Parisienne. Très rapidement, il s’investit dans l’animation et la politique. Après 4 ans au PSU,  il adhère en 1981 à la Fédération Anarchiste où il milite toujours.

En 1982, il commence des études d'arts plastiques à l'université de Paris VIII tout en continuant son travail salarié et obtient son DEA d’Arts Plastiques en 1988. Il commence alors à créer avec des matériaux de récupération. Il anime de 1986 à 1990 une série d'émissions (qu'il reprend en 2005) sur l'art à Radio Libertaire. Il organise de nombreux événements culturels publics, comme le colloque « Art et Anarchie » pour fêter les dix ans de Radio Libertaire en 1991 et l'événement de poésie sonore pour les 20 ans de Radio Libertaire.  

En 1990, André Robèr quitte la région parisienne  et s’installe à Marseille. Il découvre l'importance de la poésie et des langues.   Il organise des soirées Kabar à Marseille. En 1999, il crée sa maison d’Editions (les éditions K'A). Il lance une collection de CD sur la poésie réunionnaise pour faire écouter la poésie réunionnaise. L'édition de ces disques s'élargit par la suite vers la poésie contemporaine européenne. La collection « Poèt Larénion » recense le patrimoine poétique de la Réunion pour que cette poésie, en créole ou en français, se diffuse au-delà de l'île natale. Puis l’activité se diversifie avec de nouvelles collections (romans, études …). Il présente les Éditions K'A lors de nombreux salons du livre ou de poésie. Il dirige la revue "Art & Anarchie".


Crédit image : André Robèr